Mentions légales et honoraires

Raison sociale

  • Raison sociale : SiGiF
  • Raison sociale : S.A.S.
  • Capital : 1 000 €
  • Siège social : 5 chemin de la Perriere31180 St Genies-Bellevue
  • SIRET : 831 009 618 00016
  • Téléphone : 0682682896
  • Directeur de la publication : SIBYLLE WANGON
  • Numéro de la carte pro : CPI 31012017000021163
  • Délivrée par : CCI de Toulouse
  • Montant de la garantie financière : 115000 €

Médiateur de la consommation

Barême des honoraires

 

Le texte de loi du 1er avril 2017 immobilier précise les modalités d’affichage des annonces immobilières, quelle que soit la prestation concernée : vente, location ou sous-location (non saisonnières).

Il intègre les dispositions qui ont été introduites par la loi ALUR du 24 mars 2014 (dite aussi « loi Duflot ») et abroge de fait l’arrêté du 29 juin 1990 relatif à la publicité des prix pratiqués par les professionnels de l’immobilier.

Ce texte était resté inchangé depuis 1990 – autant dire qu’il était plus que temps de lui donner un petit coup de lustre… Ce que vient faire la loi du 1er avril 2017 immobilier.

Pourquoi ? Oh, mais parce que certaines petites choses ont changé depuis 27 ans… et notamment un besoin accru de transparence, ainsi que ce petit truc de rien du tout qu’on appelle Internet !

Affichage des prix : une affaire de transparence et de digital

En effet, le texte vise à uniformiser le vocabulaire utilisé par les professionnels de l’immobilier dans leurs affichages et dans leurs publicités concernant des biens mis en vente ou en location.

L’idée, c’est que le public comprenne mieux les prix des biens et tout ce qu’ils recouvrent – notamment les honoraires des professionnels pour la vente comme pour la location.

En d’autres termes : si vous pratiquez le « prix sur demande », c’est terminé !

(Précision : la loi du 1er avril 2017 immobilier, en l’état, ne précise pas ce qu’il adviendra des secteurs de l’immobilier où la discrétion tarifaire est une tradition, comme dans les transactions concernant les biens d’exception où le « prix sur demande » est une pratique courante.)

L’autre but de la loi du 1er avril 2017 immobilier, c’est d’intégrer le site web en tant que support de communication à part entière, au même titre que l’affichage vitrine, la publicité et les supports physiques.

C’était essentiel, et c’est désormais acquis : ce texte prend pleinement en compte la digitalisation des métiers de l’immobilier en réglementant l’affichage dématérialisé suivant les mêmes règles que l’affichage physique.

Mais pour bien comprendre ces changements, revenons un instant sur les règles en vigueur jusqu’à la loi du 1er avril 2017 immobilier.

 

Plafonnement des frais d’agence

A partir du 15 septembre 2014, les honoraires de location d’un logement facturés aux locataires par les agents immobiliers sont plafonnées.

Le propriétaire bailleur prendra désormais en charge la totalité des honoraires liés à la mise en location de son bien, à l’exception de quatre prestations qui seront partagées entre le propriétaire et le locataire :

la visite du logement,
la rédaction du bail,
la constitution du dossier l’établissement de l’état des lieux.

Frais d’agence pour la mise en location : Plafonds

1° Pour les logements situés en zone très tendue (Paris et les villes de 1ère couronne), le plafond est de 12 eu- ros par mètre carré de surface habitable ;
2° Pour les logements situés en zones tendue (Lyon, Bordeaux, Toulouse) , le plafond est de 10 euros par mètre carré de surface habitable ;

3° Pour les logements situés en dehors des zones tendues et très tendues, le plafond est de 8 euros par mètre carré de surface habitable.

Exemples concrets Frais d’agence plafonné

En zone très tendue = 12 € / mètre carré

Location d’un appartement à Paris de 45 m2 d’un loyer de 1070 €. Les frais d’agence sont plafonnées à 540 € soit une baisse de 50 %

En zone tendue = 10 € / mètre carré

Location d’un appartement à Lyon de 60 m2 d’un loyer de 800 €.
Les frais d’agence sont plafonnées à 600 € soit une baisse de 30 %

Les autres villes = 8 € / mètre carré

Location d’un appartement à Narbonne de 40 m2 d’un loyer de 450 €.

Les frais d’agence sont plafonnées à 320 € soit une baisse de 20 % > Décret n°2014-890 sur le plafonnement des honoraires de location

 

 

 

Gestion de contenu

Restrictions

La Sarl Consortium Immobilier ne pourra en aucun cas être tenue responsable, pour toute erreur de prix, de descriptif, de visuel, ou de quelconque autre inexactitude présente dans les annonces proposées sur ce site. Il en est de même pour la disponibilité juridique des biens cités dans les annonces.

Propriété intellectuelle

Tous les documents notamment textuels, sonores, vidéos ou autres (directement visibles ou invisibles comme le code des pages) publiés dans le cadre de ce site et gérés par Consortium Immobilier, ainsi que les éléments graphiques et interfaces, sont la propriété de leurs auteurs respectifs et mis à la disposition du public, pour simple consultation. L'ensemble de cette production est donc protégé par le droit d'auteur tel que défini dans le Code de la Propriété Intellectuelle.

Outils de simulation

Des outils de simulation sont mis à la disposition des utilisateurs du site de manière à leur délivrer une estimation approximative avec les valeurs calculées. Ces calculs ne peuvent être garantis exacts et les utilisateurs doivent tenir compte des résultats avec discernement et analyse critique.

Protection des données personnelles

Le présent site internet collecte les informations personnelles fournies par les utilisateurs à l'occasion de leur visite sur le site.

Cette collecte permet l'établissement de statistiques générales sur le trafic sur le site et l'envoi vers les adresses mails fournies par les utilisateurs de réponses, d'informations concernant leur projet immobilier ou annonces provenant de l'éditeur.
La collecte et le traitement des informations personnelles sur internet doivent se faire dans le respect des droits fondamentaux des personnes. En conséquence, l'éditeur s'engage à une politique de traitement en conformité avec la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique et le règlement général européen pour la protection des données.
Tout utilisateur du site dispose d'un droit d'accès, modification, de rectification ou de suppression aux données personnelles le concernant. Il peut exercer ces droits en contactant l'éditeur aux coordonnées indiquées en haut de page.
Pour faciliter l'exercice de ces droits, les utilisateurs du site peuvent se désinscrire en cliquant sur les liens hypertextes de désinscription présents sur les mails adressés. Les ordinateurs se connectant aux serveurs du site reçoivent sur leur disque dur un ou plusieurs fichiers au format texte très légers appelés communément "cookies".
Les cookies enregistrent des informations relatives à la navigation sur le site effectuée à partir de l'ordinateur sur lequel est stocké le "cookie" (les pages consultées, la date et l'heure de la consultation, etc.). Ils permettent d'identifier les visites successives faites à partir d'un même ordinateur. Les personnes connectées au site ont la liberté de s'opposer à l'enregistrement de "cookies". A cet égard, elles peuvent employer les fonctionnalités correspondantes sur leur navigateur. Cependant, l'éditeur attire l'attention des utilisateurs que, dans un tel cas, l'accès à certains services du site peut se révéler altérée, voire impossible.

La sécurité des échanges

L’éditeur du site s'engage à prendre toutes les mesures juridiques et techniques pour sécuriser les échanges. L'éditeur s'engage à une obligation de moyen pour bloquer les détournements de données, et à respecter les réglementations applicables. Néanmoins, les utilisateurs du site connaissent les particularités techniques du réseau internet et les risques afférents. Par conséquent, l'éditeur ne peut garantir à ses utilisateurs que les données échangées via les services proposés par le site ne soient pas récoltées de façon frauduleuse par des tiers.

global.legale-rgpd

Les informations renseignées dans le formulaire sont recensées dans un fichier hébergé par l'éditeur Consortium Immobilier pour la société SiGiF afin que celle-ci puisse vous accompagner au sein de votre projet immobilier conformément à votre demande.
Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification ou de suppression desdites données renseignées par vos soins à tout moment sur simple demande envoyée à la société SiGiF via leur formulaire de contact ci-présent.
Dès lors l'éditeur du site vous communiquera, rectifiera ou supprimera vos données. Nous vous rappelons qu'il existe une liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel sur laquelle vous pouvez vous enregistrer.

  • Alerte email
  • Favoris 0
  • 0